Gastro que faire pour s’en débarrasser vite ?

Gastro que faire pour s’en débarrasser vite ?

AU SECOURS ! Voilà la gastro !!

Vous avez remarqué ? La gastro pointe souvent son nez à des périodes charnières : 

  • La rentrée scolaire ou peu après
  • Les fêtes de fin d’année

J’ai une gastro, que faire pour vite me débarrasser de cet épisode désagréable dont je me serais bien passée ?

 

Les raisons des épidémies de gastro

La gastro peut être déclenchée par une intoxication alimentaire. C’est souvent en buvant de l’eau ou en mangeant des aliments contaminés par des germes (virus ou bactéries). Les aliments concernés les plus fréquemment sont les huîtres, les oeufs, ou du boeuf haché insuffisamment cuit.

Par ailleurs, les gastros se déclarent souvent aux périodes que nous avons évoquées ci-dessus, pourquoi ?

 

La gastro de la rentrée scolaire

gastro-hygiène-collectivité

Quel rapport me direz-vous ? A part ce constat de gastro-entérites avérées, je n’en sais rien ! Mais réfléchissons un peu. Il est clair que l’augmentation de la fréquence des rapports humains y est pour quelque chose. En effet, quand nos enfants retournent à l’école, ils reviennent dans un lieu collectif. Ainsi, la promiscuité permet le développement aisé des maladies telles que la gastro. L’hygiène douteuse de leurs petites mains qui trainent partout n’arrange rien. Les virus de la gastro se transmettent essentiellement par contact. Donc, s’ils ont mis leurs doigts à la bouche, et qu’ils touchent les autres, ou des jouets, le virus va rapidement se propager d’un individu à l’autre. 

La gastro des fêtes de fin d’année

Parlons-en des fêtes ! Nous venons de nous engouffrer X boîtes de chocolats pendant un mois minimum. Et oui, société de consommation oblige, les boîtes arrivent dans les magasins alors même que nous n’avons pas fait notre visite annuelle aux cimetières (grrr). Ainsi, fin novembre, début décembre, nous commençons à faire nos achats de chocolats de Noël, et nous nous disons : « Tient cette année, la tante Berthe va encore m’offrir de ces horribles chocolats pas chers et bien dégueux de chez *@**@**@… Autant que je m’en achète des bons avant ! » Et allez, nous en prenons 2 ou 3 marques, histoire de ne pas passer à côté de quelque chose… Ou alors nous nous disons : « C’est bien d’offrir ces bons chocolats aux autres, mais j’en prendrais bien une boîte pour moi aussi ».

Si peu que les gilets jaunes passent par là, nous décidons de faire du stock, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Et bien sûr, impossible de garder ça à la maison sans y toucher ! Donc, le stock est grignoté rapidement, et il n’y a plus qu’à repartir en chercher d’autres.

Bon, je m’éloigne du sujet. En fait, quand nous arrivons à la date du 24 décembre, nous avons déjà engouffré une bonne dose de chocolats, parce que nous n’avons pas pu nous priver jusque là.

Nous arrivons au moment de la dinde aux marrons, avec un foie bien engorgé par les graisses et le sucre engloutis tout le mois. A cela s’est ajoutée la graisse du foie gras qu’on a voulu tester la semaine précédente, au cas où il serait raté, (nous en aurions acheté un autre…). Nous avons aussi testé le saucisson, les apéros, et la crème de la bûche, pour que tout soit parfait. Enfin, ça c’est l’alibi. Nous sommes juste trop gourmands pour attendre le 24 décembre, et puis c’est tout !

Alors certes, tout est parfait, sauf une chose… Laquelle ? VOTRE FOIE !! Si le foie est surchargé, le corps aussi. En effet, le foie et la vésicule biliaire sont complètement engorgés et n’arrivent plus à éliminer le trop-plein de toxines accumulées. En outre, la nourriture trop riche, et TROP de nourriture tout simplement, abaisse nos défenses immunitaires.  Ensuite, que fait-on entre Noël et la Saint-Sylvestre ? Nous nous bizouillons. Et paf ! C’est l’autoroute (sans péage) des microbes. Rien d’étonnant à ce que la gastro, ou la grippe, fassent leurs choux gras de cette période propice à leur prolifération.

Bon, arrêtons notre cynisme, vu que cela ne nous empêche pas de faire ripaille (malgré la torture du cochon, du canard et des huîtres…).

Alors, cette gastro, que faire afin qu’elle se cantonne aux 48 heures autorisées ? (De quoi nous permettre d’aborder la galette des Rois avec sérénité)

 

Quels sont les symptômes de la gastro ?

gastro que faire soigner naturel huile essentielle homéopathie

Les symptômes qui peuvent faire penser à la gastro sont les suivants :

  • vomissements (mais pas forcément)
  • diarrhées aigües avec ou sans maux de ventre
  • frissons, migraines parfois
  • fièvre peu élevée, voire pas de fièvre
  • une grosse fatigue

Consulter un médecin ?

Restons zen mais lucide. Gardez à l’esprit que si la gastro ne guérit pas dans les trois jours, ce n’est pas normal.

  • Surveillez votre température : à partir de 40°, il faut consulter.
  • Si les douleurs abdominales sont intolérables et continues pendant plus de 2 heures
  • s’il vous est impossible d’uriner pendant plus de 12 heures
  • si vous vomissez du sang ou si vous avez du sang dans les selles
  • si vous présentez des signes de déhydratation prononcés : cernes, bouche sèche, soif importante malgré les boissons absorbées

Gastro que faire ? Quels remèdes naturels ?

Avant d’aborder les 2 remèdes naturels efficaces, je souhaite mentionner quelques trucs de grand-mère qui fonctionnent très bien aussi :

1- Le jeûne

Je savais que ça ne vous plairait pas.

Je ne sais pas pourquoi, une intuition, comme ça… C’est vrai ! Quand nous savons que nous mangeons trop de bonnes choses, que ça va nous rendre malade, et que nous le faisons quand-même, on ne peut pas nous demander de faire un jeûne ! Quelle aberration !

Donc, cette solution au demeurant très bonne, est d’office écartée, vu vos mines déconfites que je vois d’ici. Je l’ai juste évoquée pour les courageuses et courageux non gourmands. (Non mais eux, en fait, ils attrapent pas la gastro…)

2- L’alimentation

Bon, le titre vous convient mieux que « le jeûne » je parie. Dans cette rubrique, vous pouvez manger quelques aliments qui consolident les selles :

  • riz
  • carottes cuites
  • compote de pomme
  • bananes   stopper-gastro-banane
  • gelée de coing

Il vous faudra aussi penser à bien vous réhydrater, et pour cela, vous pouvez boire beaucoup de bouillon de légumes, qui en plus de vous hydrater, va vous requinquer en sels minéraux. On préconise aussi de boire de l’eau de riz pour un effet coupe-diarrhée radical.

gastro réhydratation bouillon légumes soigner naturel

 

gastro : que faire enfin ? 2 remèdes naturels super efficaces

1- Les huiles essentielles

Traiter la gastro par l’huile essentielle n’est pas ma méthode mais je l’apporte pour diversifier les choix possibles de soins :

  • HE cannelle de Ceylan écorce
  • HE menthe poivrée : une goutte de chaque sur un sucre matin, midi et soir pendant 3 jours. L’amélioration doit se voir dès le premier soir.

Si vous essayez cette méthode, merci de me noter dans les commentaires si elle est aussi rapide que mentionné, car cela est fort intéressant.

2 – L’homéopathie

Traiter la gastro par homéopathie est redoutablement efficace, et d’une rapidité surprenante est la guérison ! (maître Yoda n’aurait pas dit mieux).

Gastro que faire ? avec l’homéopathie :

  • dès les premiers symptômes, avaler une dose de PARATYPHOIDINUM B 9 CH, que l’on prend soin de garder toute l’année dans son sac, pour pouvoir dégainer dès l’attaque du virus. (fait partie de la trousse d’urgence concoctée par moi, va suivre bientôt)
  • ensuite, on poursuit avec L 107 LEHNING, 10 gouttes dans un demi-verre d’eau. On renouvelle cette prise 3 à 5 fois sur la journée, loin des repas.

En principe, dès le soir, vous ressentez un réel soulagement, et le lendemain, vous êtes guéris. Mais continuez la prise des gouttes pendant 3 jours pour bien tanner le microbe. Et voilà.

Ah oui, autre chose : pensez à boire !! (de l’eau…essentiellement). Si vous aimez ça, vous pouvez l’additionner de jus de citron frais, encore une bonne chose pour le foie.

Pour des cas un peu plus compliqués, vous pourrez ajouter selon vos symptômes :

  • podophyllum 4 ou  5 ch : médicament de la diarrhée, et soigne les foies douloureux et engorgés (ben tient)
  • aloé 4 ou 5 ch: selles impérieuses et involontaires
  • colocynthis 4 ou 5 ch : maux de ventre intenses, à se tordre en deux avec coliques, spasmes viscéraux ; prendre après chaque selle puis espacer selon amélioration
  • china (régia ou rubra, peu importe) 4 ou 5 ch : arrête toutes les déperditions de l’organisme et en répare les conséquences (faiblesse) ; de plus, il décongestionne le foie, bande de petits veinards.

Prendre le traitement pendant encore 1 ou 2 jours après la guérison apparente, pour la consolider. Vous êtes prêts pour la galette des Rois !

 

Et vous ? Avez-vous une méthode naturelle efficace et rapide pour soigner la gastro ? Si oui, merci de la partager dans les commentaires. A bientôt.

[wpforms id= »120″]

 

Vous pourriez également aimer cet article : https://www.soignernaturel.com/10-huiles-essentielles-indispensables-a-avoir-chez-soi/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article a 3 commentaires

  1. Super blog… bravo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.