Trousse d’urgence homéopathique du docteur Fortier-Bernoville

Trousse d’urgence homéopathique du docteur Fortier-Bernoville

En homéopathie, il est bon de se constituer une trousse d’urgence pour pouvoir se débrouiller en autonomie rapidement. En effet, plus vite on agit, et plus vite on se débarrasse de la maladie.

Comment soigner par l’homéopathie ?

Le docteur Fortier-Berneville a écrit (entre 1929 et 1937) ce livre : « Comment soigner par l’homéopathie ». Je m’en sers régulièrement car il est précis. Il  permet souvent de se passer de docteur, ou de juguler la maladie en attendant un rendez-vous.

Pourtant, ce livre est très difficile à trouver aujourd’hui. Je me demande comment ma mère a fait pour se le procurer afin de me l’offrir à Noël !

Qui était Fortier-Bernoville ?

Le docteur Fortier-Bernoville a été le grand chef de l’Ecole Française d’Homéopathie dans la période entre-deux guerres.

Ce livre pour qui ?

Le docteur Fortier-Bernoville a écrit ce livre entre 1927 et 1939, pour permettre la vulgarisation de l’homéopathie auprès du grand public.

Mais il s’avère que de nombreux médecins homéopathes s’en inspirent au quotidien. Mon édition a été revue et augmentée par le docteur Léon Renard. Celui-ci était président de la Ligue Homéopathique Internationale, membre correspondant de la faculté d’homéopathie de Londres. Par ailleurs, il était le disciple et ami du docteur Fortier-Bernoville dont il a poursuivi l’action.

Mon édition date de 1951.

 

Voici la liste des médicaments homéopathiques que le docteur Fortier-Bernoville considérait comme indispensables :

 

  • ACONITUM NAPELLUS 6 et 30
  • ALLIUM CEPA  6 et 200
  • ANTIMONIUM CRUDUM 6
  • APIS MELLIFECA 6 et 30
  • ARNICA MONTANA 6 et 30
  • ARSENICUM ALBUM 6 et 30
  • BELLADONNA 6
  • BRYONIA ALBA 6 et 30
  • CAMPHORA 6
  • CHAMOMILLA 6 et 30
  • CHINA 6 et 30
  • CIMICIFUGA 6
  • CINA 6
  • COCCULUS INDICUS 6
  • COFFEA 6
  • COLOCYNTHIS 6 et 200
  • EUPATORIUM PERFOLIATUM 6
  • EUPHRASIA 6
  • FERRUM PHOSPHORICUM 6
  • GELSEMIUM SEMPERVIRENS 6 et 30
  • GLONOIN 6
  • HEPAR SULFUR 6 et 30
  • IGNATIA 30 et 1000
  • IPECA 6
  • KALI CARBONICUM 30
  • LAC CANINUM 30
  • LACHESIS 30
  • LEDUM PALUSTRE 6
  • LYCOPODIUM 30
  • MERCURIUS CYANATUS 6 et 12
  • MERCURIUS SOLUBILIS 6
  • NUX VOMICA 6, 30 et 200
  • PULSATILLA 6, 30 et 200
  • PHOSPHORUS 30
  • PODOPHYLLUM 6
  • RHUS TOXICODENDRON 6 et 30
  • RUTA 6 et 30
  • SAMBUCUS NIGRA 6
  • SPIGELIA 6 et 30
  • SPONGIA 6
  • SULFUR 30, 200 et 1000
  • VERATRUM ALBUM 6 et 30

 

Doses : OSCILLOCOCCINUM (3 doses)

 

Cependant, je tiens à préciser que les dilutions ne sont plus les mêmes que celles d’aujourd’hui. En effet, le 6 de 1951 correspond au 4 et 5 ch d’aujourd’hui. Après info donnée par mon homéopathe préféré malheureusement en retraite, voici ce que cela donne :

D 6 ….. 4 ou 5 ch

D 10…..7 ou 9 ch

D 15 …..12 ch (n’existe plus) ou 15 ch

D 30…..30 ch.

Les 200 et 1000 correspondent à des dilutions korsakoviennes qui ne sont pas dynamisées de la même façon que les dilutions hahnemanniennes.

 

J’espère que ces informations vous seront utiles. Dans un prochain article, vous trouverez ma liste d’urgence homéopathique personnelle, qui m’a (presque) toujours permis de m’en sortir toute seule. A bientôt !

 

[wpforms id= »186″ description= »true »]

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.